Acrata

La situation des anarchistes en Turquie aujourd’hui

Samedi 24 mars – 15h00 – Discussion

Depuis le 16 juillet dernier, la situation en Turquie est devenue encore pire qu’elle ne l’était auparavant. Une violente intensification d’une politique déjà répressive et conservatrice a commencé avec une douteuse « tentative de coup d’état ». Nous porterons un regard critique sur cette tentative, qui révèlera d’importantes contradictions et posera une série de questions.
Après la tentative de coup d’état, un état d’urgence a été déclaré, puis de plus en plus étendu – jusqu’à aujourd’hui. Les caractéristiques légales de cette circonstance ont été utilisées par le régime pour instaurer de nouvelles lois, pour étendre son pouvoir, pour entamer une répression rude et ouverte, et arrêter des milliers de personnes. Le mouvement progressiste et révolutionnaire dans son ensemble (y compris le mouvement kurde et les anarchistes) constitue l’une des cibles principales du régime. La religion et le fascisme sont largement légitimés dans la société. Une autre tendance actuelle importante, le développement du nationalisme, est intimement liée à la politique internationale. La Turquie a commencé une opération militaire à Afrin (Syrie) en janvier 2018 et attaque le Rojava.
Lors de cette discussion, nous voulons fournir des informations en ce qui concerne la situation actuelle en Turquie. D’abord, nous parlerons du contexte et des récentes évolutions. Ensuite, nous parlerons de la répression actuelle et de la situation particulière des anarchistes. L’expérience des compagnons est importante pour d’autres contextes et met à jour les principes fondamentaux du nationalisme et du fascisme. D’un autre côté, la guerre en Syrie révèle des intérêts et des stratégies que l’État turc n’est pas le seul à poursuivre : ce sont les mêmes que développent des régimes dominants dans le monde comme l’Europe et les États-Unis.

Advertisements

Information

This entry was posted on 02/03/2018 by in Uncategorized.
Advertisements