Acrata

Escadrons de la mort : L’école française

Jeudi 22 février – 19h30 – Projection

Si le choix de la réalisatrice d’interviewer et de donner la parole aux bourreaux et aux tortionnaires est discutable et qu’il est assez indigeste d’écouter leurs discours, le documentaire a le mérite de démontrer comme notamment l’État français a aidé les dictatures militaires au Chili, en Argentine, au Paraguay et en Uruguay en formant
et en entraînant de véritables escadrons de la mort. Forts de leurs expériences en Indochine et en Algérie, des militaires français vont mettre au point la doctrine de la « guerre révolutionnaire », un scénario de répression basée sur les services secrets, le quadrillage du territoires, la torture systématique, les disparitions, les camps d’internements. Ils l’enseigneront ensuite dans des écoles de formation aux États-Unis et au Brésil, pendant des décennies. (Documentaire de Marie-Monique Robin, 2003, 1h)

Cette collusion entre régimes démocratiques et dictatoriaux nous donne à réfléchir sur ce qu’est la nature du pouvoir étatique. La rupture de sens entre « dictature » et « démocratie » n’empêche-t-elle pas de lire l’oppression dans toute sa complexité ? Est-ce qu’elles sont la simple continuité l’une de l’autre ? Le modèle démocratique n’étant qu’une façon plus subtile, plus sournoise, de garantir la paix sociale ? Qu’est-ce que cette idée de « tournant autoritaire » qu’on attribue si souvent au contexte d’aujourd’hui ? …

Information

This entry was posted on 08/02/2018 by in Uncategorized.