Acrata

La vidéosurveillance à Bruxelles

Jeudi 20 novembre à 19H30

Débat

Depuis une dizaine d’années, la vidéosurveillance s’intensifie dans les rues de Bruxelles. Au-delà des caméras privées qui inondent les espaces commerciaux ou les villas des riches, les communes et la police se sont alliées pour placer des tas de caméras sur les grands axes, les places publiques, partout où il y a du passage.
Le discours des flics et des élus se veut à la fois rassurant pour les bons citoyens et menaçant envers les réfractaires à l’ordre en place, ou même simplement contre les « indésirables », ceux qui ne cadrent pas avec le « projet de ville » dominant. Les caméras font bien partie de la tentative plus générale de pacifier Bruxelles, de rendre cette ville attractive pour les institutions européennes, les investisseurs et leurs bureaux, les hôtels et commerces de luxe, etc. Une tentative de plus pour affermir le contrôle social et servir les classes supérieures, donc.
Au-delà des fantasmes de contrôle total qui animent l’État, qu’en est-il de la réalité sur le terrain ? Où se concentrent les yeux électroniques du pouvoir ? Que sont ces caméras dites « intelligentes » ? Quels plans pour l’avenir ?

Advertisements

Information

This entry was posted on 05/11/2014 by in français.