Acrata

Qui a peur de l’insurrection ?

Jeudi 29 novembre à 19H30

Un livre de Alfredo M. Bonnano

Ce livre réunit une dizaine de textes de Alfredo M. Bonnano autour de l’insurrection et de la « méthode insurrectionnelle », en autres mots, comment agir pour contribuer à ou créer des situation de rupture. Si ces textes sont issus d’un long parcours de réfléxions et d’expériences pratiques, ils offrent des approfondissements autour de l’affinité, de l’organisation informelle, de la projectualité, de l’attaque diffuse.

De l’introduction au livre:

« L’image idyllique et romantique de l’insurrection avec ses barricades, son peuple en armes, ses drapeaux et son ciel sans nuages relève bien sûr de ces mythes qu’il nous faut démolir. Les choses ne sont pas comme ça et ne le seront sans doute jamais plus. La conflictualité sociale est aujourd’hui confuse, mais parfois furieuse ; désespérée, mais parfois très destructrice ; diffuse, mais rattrapée en permanence par l’aliénation. Mais, c’est dans ce contexte, dans cet environnement toujours plus empoisonné, contrôlé et structuré par la domination et ses technologies, c’est avec cette population toujours plus aliénée et mutilée, toujours plus démunie de moyens d’expressions et de dialogue, qu’il nous faut élaborer ces projectualités insurrectionnelles. Et cela, sans aucune garantie de succès.

Mais chaque tentative a des conséquences qui vont bien au-delà du visible et palpable. Il ne s’agit pas d’entretenir un nouveau mythe, mais de promouvoir les expériences d’auto-organisation et d’attaque des individus qui s’insurgent contre le pouvoir, au-delà du temps et de l’espace de la domination – dans le cœur, le corps et le cerveau des gens. Seules ces expériences-là nous permettent d’espérer – ou mieux, de rendre possible – la pratique de la liberté.

Le projet insurrectionnel nousinvite à nous débarrasser de l’un de ces grands mythes, qui réduirait la transformation sociale à une question quantitative. L’action révolutionnaire se situe dans un autre champ, celui de la qualité ; il s’agit de tendre vers des ruptures insurrectionnelles, qui feront surgir et pénétrer cette qualité dans la réalité de la domination. »

Advertisements

Information

This entry was posted on 06/11/2012 by in français.